sosradar.fr permet de contester les infractions constatées par « video-verbalisation »

LA VIDÉO-VERBALISATION, COMMENT ÇA MARCHE ?

La contestation des infractions relevées par vidéo-verbalisation fonctionne sur le même principe que celles relevées par radars automatiques :
pas d’interpellation = pas d’identité connue du conducteur = pas de perte de point !

SOSRADAR peut donc contester de nouvelles infractions et protéger toujours plus efficacement votre permis.

LES NOUVELLES CATÉGORIES D’INFRACTIONS CONCERNÉES SONT :
  • le défaut du port de la ceinture de sécurité
  • l’usage du téléphone portable tenu en main
  • la circulation, l’arrêt, et le stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence
  • le chevauchement et le franchissement des lignes continues
  • le non-respect des règles de dépassement
  • le non-respect des sas-vélos
  • le défaut de port du casque à deux-roues motorisé

Rappelons que la procédure de vidéo-verbalisation permet de constater sur écran de contrôle une infraction au code de la route filmée par une caméra de vidéo-protection implantée sur la voie publique.

L’image du véhicule est capturée pour identifier la marque et le numéro de plaque d’immatriculation sans aucune interpellation, ni identification du conducteur. Un procès-verbal est alors édité, transféré au Centre national de traitement de Rennes qui adresse ensuite un avis de contravention au domicile du titulaire du certificat d’immatriculation.